Affaire des 47 milliards de Singapour: Pape Alboury Ndao fait appel contre Karim Wade | Ligne Directe, site d'informations

Bien qu’il soit relaxé pour la procédure initiée contre lui par Karim Wade, Pape Alboury Ndao a décidé de faire appel. L’un de ses avocats, Me El Hadj Diouf l’a annoncé au cours d’un point de presse tenue ce mercredi 3 juin 2015.

Sur les raisons de ce recours, Me Diouf a expliqué : « Pape Alboury a perdu beaucoup de temps et de marchés à cause de la procédure qui a duré pendant des mois. Et en tant que prévenu, il risquait le mandat d’arrêt s’il sortait du territoire national ».
Et selon l’avocat, les nombreuses allées et venues ont causé un préjudice à l’expert-comptable. Donc, il estime que le juge aurait dû lui accorder des dommages et intérêts pour cela. Leur client étant débouté, Me Diouf considère « Karim Wade doit réparer le préjudice subi » par leur client.
Pape Alboury Ndao a été trainé en justice à cause d’un rapport qu’il avait transmis à la commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite. Le rapport fait état de l’existence d’un compte de Karim Wade logé à Singapour et crédité à hauteur de 47 milliards de francs CFA. Le fils du président Wade a jugé fausses les informations contenues dans le rapport et l’a accusé de tentative d’escroquerie en jugement et faux et usage de faux et lui réclamait des dommages et intérêts estimés à 47 milliards.
Le tribunal correctionnel a débouté Karim Wade et a relaxé purement et simplement Pape Alboury Ndao. L’expert qui a réclamé 500 millions de dommages et intérêt pour citation abusive a été débouté.
C’est pourquoi il a décidé de faire appel. D’un autre côté, les avocats de Karim Wade avaient annoncé leur volonté de servir une nouvelle citation à l’expert. Me Diouf parle de « manœuvre puérile et infantile ».

(Visité 11 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)

Repondre