Fronde au pds:Me Abdoulaye Wade calme le jeu | Ligne Directe, site d'informations

Lignedirecte.sn – Me Abdoulaye Wade ne veut pas engager un bras de fer sec et soutenu avec les responsables politiques qui ont engagé une fronde au sein de la formation politique, le Parti démocratique sénégalais (Pds) dont il est le secrétaire général. Il a préféré convoquer l’essentiel des membres animant le courant qui réclame le renouvellement des instances du Parti., à sa résidence de Fann Résidence. La rencontre aura lieu, sauf report, demain vendredi 5 juin 2015. Très attendue…

La réunion du Comité directeur du Pds qu’on annonçait comme enveloppée d’un gros nuage n’aura finalement pas lieu ce jeudi. La rencontre a été reportée jusqu’au mardi prochain. Un report qui été ‘’bien pensé’’, selon les termes d’une source interne au PDS ; car Me Abdoulaye Wade, Secrétaire général, préférerait travailler à arrondir les angles avec ses lieutenants. La rencontre à laquelle devrait prendre part tous les initiateurs de la fronde, va-t-elle permettre de dépasser la crise ? Rien n’est moins sûr, car les manœuvres politiques vont dans le sens de ‘’vouloir affaiblir la fronde’’ qui s’est déclarée, animée par des personnalités très représentatives du PDS.
Il s’agit en fait de responsables libéraux comme Modou Diagne Fada, Mamadou Lamine Keïta, Aïda Mbodj, Habib Sy, Abdou Khafor Touré, Abdoulaye Seydou Sow…qui ont organisé un meeting presse pour dénoncer la décision de Wade qui, sans congrès, s’est auto-désigné secrétaire général du parti. Au total, il s’agit d’une cinquantaine de responsables libéraux, anciens ministres, ex-directeurs généraux, sénateurs etc. Les ‘’fils rebelles’’ demandent à leur père spirituel de laisser aux jeunes, la place. Ils ont également exigé le renouvellement des instances, avec une purge des anciens sans activité afin de faire la promotion des plus jeunes, présents sur le terrain. Officiellement, Me Abdoulaye Wade n’est ‘’pas réticent’’ au discours développé, même si des sources bien informées croient savoir que c’est ‘’une posture pour endormir’’ les frondeurs.

(Visité 19 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)

Repondre