Justice: La Cour suprême ordonne la libération de Mamadou Massaly | Ligne Directe, site d'informations

LIGNEDIRECTE.SN – Mamadou Massaly est assuré de sortir de prison. La Cour suprême vient d’ordonner sa mise en liberté, si l’on en croit un de ses conseils qui s’est exprimé sur les ondes de la Rfm. Cette juridiction occupant le sommet de la hiérarchie des institutions judiciaires, plus aucun recours n’est possible.
Incarcéré depuis le 27 février, Mamadou Lamine Massaly est poursuivi par la présidente du CESE pour « injures publiques », et par la gendarmerie pour « diffamation, voie de fait et outrage à la gendarmerie »…

‘’Mamadou Lamine Massaly va recouvrer la liberté provisoire, parce que le recours du parquet n’était pas fondé. C’est la raison pour laquelle la cour suprême a cru devoir ordonner sa mise en liberté’’, se félicite Me Bamba Cissé. Son avocat estime qu’il était dans une situation de détention qui perdurait du fait du recours intempestif du parquet qui l’a maintenu depuis très longtemps en détention. ‘’La cour, dans sa sagacité, a constaté tout cela et a ordonné la libération de Mamadou Lamine Massaly. Il n’était plus dans les délais raisonnables’’, souligne-t-il.
L’avocat se réjouit du fait que le parquet ait épuisé ses cartouches et est donc obligé de suivre la décision. ‘’Il n’y a plus de recours possible. Le parquet d’instance avait déjà fait un recours, après il y a eu le parquet général. Maintenant que la cours suprême s’est prononcée… c’est la juridiction supérieure, la plus haute des juridictions, aucun recours n’est possible pour le parquet qui devra signer l’ordre de mise en liberté provisoire dans l’immédiat’’, jubile-t-il.
Mamadou Lamine Massaly a été mis en détention et poursuivi pour outrage à agent des forces de l’ordre. Devant le juge, le libéral s’était déchargé sur la presse, arguant que ce sont les journalistes qui ont déformé ses propos.

(Visité 15 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)

Repondre