La PNA cherche 17 milliards pour son approvisionnement en médicaments | Ligne Directe, site d'informations

PLAN STRATEGIQUE 2014-2018

arton284

table-ronde sur le financement du plan stratégique 2014-2018 de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA) a été organisée hier, afin d’aider la structure à trouver 17 milliards pour améliorer la disponibilité et l’accessibilité des médicaments aux populations.

Le Sénégal s’est engagé à assurer la disponibilité, l’accessibilité géographique et financière des médicaments de qualité à toutes les couches de la population. Cela repose sur un approvisionnement régulier à tous les niveaux de la pyramide sanitaire. Sur ce, une table-ronde sur le financement du plan stratégique 2014-2018 de la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA) a été organisée hier. Selon la directrice de la PNA, Dr Annette Seck Ndiaye, ce plan a été budgétisé et les besoins de financement s’élèvent aujourd’hui à 17 milliards toute taxe comprise.

‘’Nous sommes ensemble pour réfléchir aux voies et moyens de trouver les financements adéquats qui représentent les seuls gages de réussite de la mise en œuvre de ce plan stratégique. La PNA est un outil stratégique de mise en œuvre de la politique de santé, et aujourd’hui que nous sommes en plein dans la mise en œuvre de la CMU, il est plus que temps que cet outil stratégique ait les moyens de sa politique’’, a dit Dr Ndiaye.

Pour le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale Mame Abdoulaye Guèye, l’élaboration d’un plan stratégique constitue non seulement une étape importante dans la vie institutionnelle de la PNA, mais elle permet aussi au ministère de la Santé et de l’Action sociale d’avoir un document-cadre de référence concernant le médicament. “Ce plan stratégique va favoriser une collaboration efficace et prometteuse de la PNA avec l’ensemble des partenaires du secteur de la santé. Son succès ne peut être garanti que si les médicaments essentiels sont disponibles et accessibles pour toutes les populations, sur l’ensemble du territoire national”, a soutenu Mame Abdoulaye Guèye.

Selon lui, la PNA cherche à devenir une référence parmi les centrales d’achat de médicaments en Afrique. “Au-delà de l’amélioration continue du service qu’elle offre et de l’esprit d’innovation dont elle fait preuve aujourd’hui, la PNA affiche une réelle ambition de devenir une référence parmi les centrales d’achat en Afrique. La délocalisation de la Pharmacie nationale d’approvisionnement fait partie des changements prévus dans ce plan”, a assuré M. Guèye.

Malgré les acquis enregistrés par la PNA, les défis sont encore nombreux. Pour la directrice de la PNA, Dr Annette Seck Ndiaye, il s’agit dans cette affaire de faire une analyse de l’existant. ‘’Au cours de ce diagnostic, il a été identifié des goulots d’étranglement, notamment les longues procédures de passation et d’exécution de marché public. Il faut saluer les efforts qui ont été faits avec la nouvelle révision du Code des marchés publics. Toutefois, il s’avère que, passer une année à préparer un appel d’offres de médicaments peut être à l’origine de difficultés. Les ressources également doivent être disponibles pour pouvoir acquérir les médicaments en temps opportun et au bon moment’’, a-t-elle souligné.

A en croire la représentante résidente de l’OMS Dr Alimata Jeanne Diarra-Nama, les évaluations réalisées dans la chaîne d’approvisionnement ont montré que de réels défis persistent : ’’Les ruptures de stock encore fréquentes, l’insuffisance de la coordination et l’harmonisation des différents intervenants, les problèmes d’intégration du système d’approvisionnement, de distribution de médicaments essentiels, et les difficultés d’obtenir des informations pharmaceutiques globales précises. C’est pourquoi le renforcement des systèmes de santé doit prendre en compte des systèmes d’approvisionnement qui sont des leviers pour tous les programmes’’, a-t-elle précisé. Mais pour ce faire, les Etats doivent saisir les opportunités, à travers les initiatives dont le plan de sécurisation des médicaments de la mère et de l’enfant et les notes conceptuelles élaborées.

VIVIANE DIATTA

(Visité 28 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)

Repondre