Menace sur les examens brandie par le Saems-Cusems Le gouvernement répond à Mamadou Lamine Dianté | Ligne Directe, site d'informations

Le Syndicat autonome des enseignants du moyen-secondaire/cadre unitaire des syndicats d’enseignants du moyen-secondaire (Saems-Cusems) menace de perturber les examens de fin d’année, avec notamment un boycott. Motif, le réaménagement du calendrier est incohérent et le gouvernement n’a respecté aucun de ses engagements pris il y a un mois lors de la signature d’un protocole pour la fin de la grève des syndicats.

Mais ce matin, la réplique du gouvernement est venue du directeur de la communication et de la formation du ministère de l’Education nationale. Mouhamed Diagne est formel : ‘’en aucun cas, le Saems-Cusems ne peut pas perturber le déroulement des examens’’. Ce cadre du ministère dirigé par le socialiste Serigne Mbaye Thiam estime que ce n’est pas parce qu’il y a problème dans le Grand cadre que cela doit avoir des répercussions sur le système scolaire.
Il en appelle ainsi à son ‘’ami’’ Mamadou Lamine Dianté (secrétaire général du Cusems et coordonnateur d’une partie du grand cadre) à plus de responsabilité. M. Diagne a fait savoir que l’écrasante majorité des syndicats est favorable à la dynamique actuelle et qu’il n’y a aucun risque sur le reste de l’année.
S’agissant des retenus sur salaires pour raison de grève et qui est l’une des revendications de Dianté et ses camarades, Mouhamed Diagne rappelle que le Président macky Sall est favorable à leur restitution aux enseignants. De ce fait, il ne doute pas un instant du fait que les grévistes vont recouvrer cet argent. Cependant, il précise qu’il y a une procédure à suivre. Il les invite par conséquent à la patience.

(Visité 30 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)

Repondre