Modou Diagne Fada « Nous ne partirons nulle part » | Ligne Directe, site d'informations

Initiateur d’une fronde au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS), Modou Diagne Fada n’en a cure d’une éventuelle exclusion. Le président du groupe parlementaire des libéraux et démocrates prévient qu’ils ne partiront nulle part.

« Nous ne partirons nulle part. Nous sommes du PDS et on ne peut pas nous faire partir », a lancé Modou Diagne Fada au cours de l’émission dominicale de la RFM, « Grand jury ».
Il reste persuadé qu’ils n’ont pas commis de faute mais qu’ils veulent juste réorganiser leur parti. « Il faut sortir du piège dans lequel le parti au pouvoir nous a enfermés ( rendre visite à Karim Wade, organiser des sit-in) et c’est le moment de restructurer et de réorganiser le parti », argue Modou Diagne Fada.
Sur sa lancée, le président du conseil départemental de Kébémer se dit nullement intéresser par le poste de secrétaire général. La preuve Modou Diagne Fada renseigne que « si Me Wade qui a dit qu’il n’a plus d’ambition politique se présente, il renoncera à sa candidature ».
Selon ses explications, la restructuration de leur parti les préoccupe d’autant plus que « c’est le moment où jamais de se mettre en ordre de bataille pour 2017 ».
« Ce qui m’intéresse c’est comment sauver le parti et l’héritage de Wade car tout le monde sait que le parti va mal. Avec 26 ans d’opposition on aurait pu faire 30 ans de pouvoir mais l’appareil n’a pas tenu », explique-t-il.
Toujours pour justifier leur démarche, le libéral souligne qu’ils ont un problème avec les partisans du statu quo qui pensent qu’ils ne vont plus exister si Wade ne sera plus là. Mais aussi ajoute-t-il, « les encagoulés qui trompent la vigilance en étant docile ».

(Visité 30 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)

Repondre